Diptyque vidéographique, captation 1 & 2

2011

Extraits

Ce diptyque est le fruit d’une performance minutieuse. Il met en parallèle deux captations, où le jeune homme et moi-même, au centre de chaque image, adoptons la même gestuelle.

Dans la captation 1, j’ai filmé sans qu’il ne s’en aperçoive un étudiant lors d’un cours hebdomadaire à l’école supérieure des arts décoratifs. Dans la captation 2, je rejoue sa gestuelle à l’identique.

Pour ce faire, j’ai appris par cœur chacun de ses mouvements, et j’ai demandé à l’artiste Diane Augier de mémoriser les miens lorsque j’avais filmé et de filmer à nouveau la scène.

En même temps que d’interroger notre corps «genré», j’ai cherché ici à susciter ce que Freud définissait comme le Unheimlich, un sentiment d’inquiétante étrangeté.